Lorsqu'on achète une voiture d'occasion, il est possible de faire une très bonne affaire, mais on peut également se faire arnaquer, si l'on n'est pas attentif aux détails. Volontairement ou non, certains garagistes peu scrupuleux et certains particuliers sur le web, vendent des véhicules à des prix bien supérieurs à leur valeur réelle. Qu'il s'agisse de vices cachés ou de véhicules surestimés, au final, la note est souvent salée pour l'acheteur. Découvrez comment éviter ce genre de déconvenues lors de l'achat d'une voiture d'occasion.

Vous souhaitez acquérir une voiture de seconde main ? Avant de vous précipiter sur le premier véhicule qui semble alléchant, apprenez donc à en évaluer la valeur réelle. Vous devez pour cela connaître certaines informations indispensables : tout d'abord, la marque, le modèle de la voiture, la puissance, l'année de première mise en circulation et le type de moteur (essence ou diesel). Vous pouvez vous assurer de l'exactitude de ces renseignements en vous rapportant à la carte grise du véhicule. 

Mais ce n'est pas tout : certaines options de la voiture, présentes ou manquantes, font monter ou baisser son prix. On pense notamment à la climatisation, à l'autoradio, à la fermeture centralisée et/ou à distance... Si la voiture que vous comptez acheter date du début des années 2000, prenez également en compte le nombre d'airbags, la direction assistée... Cela peut sembler évident mais ça ne l'est pas sur certains modèles anciens. Et c'est bien souvent une fois que le véhicule est acheté que l'on se rend compte de ce qui manque.

L'aspect esthétique global du véhicule a aussi son importance : état de la carrosserie, de la peinture, des banquette d'origine, des éléments du tableau de bord... Toutes les pièces sont-elles d'origine ? Le coffre a-t-il été remplacé ? Qu'en est-il des serrures ? Enfin, vous devez également prendre en compte les réparations à envisager et les investissements futurs liés au véhicule. Pour cela, demandez au vendeur les factures des derniers travaux effectués. Mais assurez-vous au préalable que le contrôle technique a été validé.

Vérifiez l'état des pneus, des plaquettes de freins, la fréquence de la vidange... Certaines réparations, comme la distribution et le joint de culasse, sont très onéreuses. Renseignez-vous donc sur la date à laquelle elles ont été / devront être faites. Une fois que vous aurez l'ensemble de ces éléments, vous pourrez dresser un profil du véhicule qui vous intéresse et ainsi connaitre précisément son prix à l'argus. Il s'agit de la référence la plus fiable, à condition bien sûr de posséder les informations exactes, nécessaires à l'estimation de la voiture.